Droit

Présentation

Le secteur juridique est souvent une véritable vocation pour ceux qui y travaillent. Avocats, juristes, magistrats, notaires
 Ils exercent des métiers trÚs différents, dans des lieux divers (tribunal, étude, cabinet ou entreprise) et sous tous les statuts (fonctionnaire, libéral ou salarié). Le cursus, souvent long et difficile, nécessite rigueur et motivation. Pour autant, le secteur offre de nombreuses passerelles entre les métiers, et ses carriÚres sont rarement figées.

 

 

Niveau de recrutement

Globalement, les métiers du droit sont gourmands de diplÎmes. Exception faite des postes de collaborateurs ou secrétaires accessibles dÚs le bac+2.
Un niveau bac+3/5 est ainsi exigĂ© pour accĂ©der aux formations de la plupart des professions (huissiers, magistrat, avocat, officier de police judiciaire
) qui durent jusqu’à trois ans supplĂ©mentaires. Certains postes exigent des compĂ©tences trĂšs spĂ©cifiques : obtention du DJCE pour les juristes en entreprise, diplĂŽme en histoire de l’art pour les commissaires-priseurs

Les doubles formations (droit-commerce, droit-Ă©conomie) sont trĂšs apprĂ©ciĂ©es des recruteurs et attirent les jeunes dans les IEP (instituts d’études politiques).

En bref

  • La justice française emploie environ 30 000 personnes, dont prĂšs d’un tiers de greffiers et 8 000 magistrats.
  • Les avocats sont quant Ă  eux 60 000 rĂ©partis dans 161 barreaux.
  • Pour les juristes comme pour les avocats, les trois spĂ©cialitĂ©s les plus recherchĂ©es par les recruteurs sont le droit commercial, le droit social et le droit des sociĂ©tĂ©s.

 

 



Rechercher une offre

508 offres

DĂ©posez votre CV

Toutes les derniĂšres infos emploi