Les sites du réseau

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Des emplois variés dans les transports et logistiques

30/03/2012

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Avec ses 1,5 millions de salariés en France, le secteur regroupe les domaines de la manutention, de la conduite, de l’organisation des transports, du conditionnement des marchandises …  Ces diverses domaines se déclinent en une cinquantaine de métiers, des moins qualifiés aux plus techniques.

A la première place, on trouve le grand pourvoyeur d’emploi du secteur : le transport routier qui achemine 80 % des marchandises.

Le transport ferroviaire quant à lui se place en seconde position avec 11 % et le transport fluvial ferme la marche avec seulement 5 % des marchandises acheminées. La crise économique a principalement ralenti l’activité dans les domaines routiers et ferroviaires.

D’autre part, des niches, comme celle du fret express, se développent, générant ainsi de nouvelles perspectives pour les candidats diplômés. En effet, actuellement, les offres d’emploi concernent les postes d’encadrement – cadres opérationnels, chargés d’études, logisticiens, responsable supplychain …

Malgré tout, la majorité des métiers du secteur sont peu qualifiés : tous ceux qui ont leur place dans les entrepôts –manutentionnaires, magasiniers, préparateurs de commande, les conducteurs routiers, les déménageurs peuvent obtenir un poste s’ils sont titulaires d’un bac pro, un CAP ou un BEP.

Mais les recrutements actuels concernent aussi des niveaux supérieurs au bac, notamment pour tout ce qui concerne la maintenance et la gestion des parcs de véhicules, l’organisation du flux des marchandises, des stocks et du conditionnement. Les diplômés, titulaires d’un bac + 2 – BTS ou DUT, d’une licence pro ou sortant d’une école spécialisée sont recherchés.

La concurrence toujours plus vive incite les entreprises du transport et de la logistique à se développer sur le plan international, et à utiliser des outils plus pointus.

Le niveau de qualifications requis a augmenté en conséquence. Des masters en logistique permettent de devenir ingénieur spécialisé. Les grandes entreprises du secteur, comme la RAPT et la SNCF, embauchent des cadres, dans l’encadrement, l’ingénierie et la sécurité. Environ 20% des emplois du transport et de la logistique sont crées dans le marketing et le commercial. 

Les derniers articles

  • Plus d'un million de stagiaires en France
  • Les métiers de l’économie verte
  • Salaires, politique et religion toujours tabous dans l’entreprise
  • Baromètre PRISM’EMPLOI
  • Et après un licenciement ?
  •  

     



    Rechercher une offre

    3 747 offres

    Déposez votre CV

    Toutes les dernières infos emploi